• Voir dans la rubrique "Les habitants de Baigneux" l'article "Rôle de tailles de Baigneux-les-Juifs".


    votre commentaire
  • A Baigneux

    Baigneux


    A Bussy-le-grand

    Bussy


    A Cessey

    Bussy


    A Darcey

    Darcey

     

     

    A Duesme

    Duesme

     

    A Baigneux

    Baigneux

     

    A Fontaine-en-Duesmois

    Fontaine

     

    A Frôlois

    Frôlois

     

    A Jours-les-Baigneux

    Jours-les-Baigneux

     

    A Ampilly-les-Bordes

    Ampilly-les-Bordes

     

    Quelque part entre Orret et Etalante

    Quelque part

     

    A Magny-Lambert

    Magny-Lambert

     

    A Orret

    Orret

     

    A Poiseul-la-Ville

    Poiseul-la-Ville

     

    A Poiseul-la-Ville

    Poiseul-la-Ville

     

    A Quemignerot

    Quemignerot

     

    A Quemigny-sur-Seine

    Quemigny-sur-Seine

     

    A Saint-Marc-sur-Seine

    Saint-Marc-sur-Seine

     

    Vers Toutifaut

    Toutifaut

     

    A Baigneux

    Autour de Baigneux

     

    A Boux-sous-Salmaise

    Bous-sous-Salmaise

     

    A Bussy-le-Grand

    Autour de Baigneux

     

    A Corpoyer-le-Chapelle

    Autour de Baigneux


    A Etormay

    Autour de Baigneux

     

    A Semond

    Autour de Baigneux

    POSEE PAR LOUIS ISIDORE LEGENDRE AGE DE DEUX MOIS ET DEMI


     A La Villeneuve-les-Convers

     

    . Quelques images insolites



     



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Claude Joseph Hippolyte GALIMARD est né le 28 mars 1824 à Baigneux les Juifs de Jacques GALIMARD et Marie-Catherine PLAISANT.

    Il a grandi dans la maison seigneuriale de Baigneux avec ses frères et sœurs Louise Cécile (née en 1818) et Pierre Hyppolyte (né en 1819).

    Il a fait sa carrière dans les postes (source : Jérôme Galimard):

    -         Employé au bureau des postes de Moulin (1846)

    -         Employé des postes à Langres (1847) 

    -         Directeur des postes d'Arnay le Duc (1850) 

    -         En poste à Clamecy ( 1861 ) 

    -         Receveur des postes Lyon (1870 ) 

    -         Receveur Principal des Postes de Dijon 

    Il est connu pour avoir réalisé les « piquages privés de Clamecy » ; voici ce qu’on trouve dans Parapet N°16 consultable sur :  http://www.bouquinistedeparis.com/pdf/16.pdf

     L’importance du « Piquage de Clamecy » dans l’histoire du timbre. 

    Avant l’année 1862, les timbres-postes n’étaient pas dentelés. Mais début janvier 1861, une des initiatives privées des plus spectaculaires et des plus célèbres est celle d’un employé du bureau de poste de Clamecy, Monsieur Galimard, il inventa et fabriqua un appareil, une sorte de découpoir. Cet instrument, vraisemblablement de fabrication artisanale, provoquait une incision en zig-zag entre les timbres. Les dents allongées et pointues ainsi faites permettaient de détacher facilement les vignettes. Son activité s’exerçat à Clamecy d’août 1861 à juillet 1869. L’heureuse initiative du receveur des postes de Clamecy a ainsi donné le jour, à des pièces philatéliques d’un grand intérêt et fort recherchées.

    On peut voir laphoto d’une lettre timbrée à Clamecy le 18 mai 1861 sur

    http://www.blog-philatelie.com/2008/01/arc-de-triomphe-la-semeuse-comice.html

    Il a été fait chevalier de la légion d’honneur le 15 janvier 1881.

    Il est le père de Jacque Edme GALIMARD qui après avoir acquis l’abbaye de Flavigny , racheta de plusieurs  confiseurs une industrie locale : la fabrication des anis de Flavigny. Celui-ci installa la fabrication dans l'abbaye, la développa et lui donna une très grande extension.

     


    votre commentaire
  • Voir dans la rubrique "Les habitants de Baigneux" l'article "Baigneux recensement".

    La numérotation reflète exactement ce qu'il y a dans le document original.


    votre commentaire
  • Nouveaux dépouillements :

    B II 186-25

    B II 186-26

    B II 186-36

    Le B II 186-34 a été enrichi


    1 commentaire